Démarchage téléphonique : comment se protéger ?

Démarchage téléphonique : comment se protéger ?

Démarchage téléphonique : comment se protéger ?

Les sollicitations téléphoniques frauduleuses sont malheureusement monnaie courante… Qui n’a pas déjà reçu des appels de commerciaux insistants qui cherchent à vous vendre des prestations ou des produits dont vous n’avez nullement besoin ?

La vigilance est donc de mise en la matière.

Pour s’en prémunir, et éviter toute mauvaise surprise, des dispositifs simples peuvent être mis en place pour stopper ce démarchage téléphonique.

Vous avez la possibilité de vous inscrire gratuitement sur la liste rouge de votre opérateur téléphonique. Cela permet de faire retirer ses coordonnées téléphoniques des annuaires.

Il existe aussi une liste orange. L’inscription à cette liste permet de conserver la publication de son numéro dans les annuaires, mais vos coordonnées téléphoniques ne pourront plus être communiquées à des entreprises commerciales, en vue d’une utilisation à des fins de prospection commerciale.

Toutefois, l’inscription sur ces listes peut s’avérer insuffisante dans la mesure où les démarcheurs n’utilisent pas que les annuaires téléphoniques. En effet, pour prospecter, ils peuvent par exemple se procurer vos coordonnées téléphoniques en achetant auprès d’acteurs spécialisés sur internet.

Il est donc conseillé de s’inscrire sur la liste d’opposition du démarchage téléphonique BLOCTEL.

Il s’agit d’un service gratuit, mis en place depuis juin 2016. Grâce à cette inscription, vous interdisez aux démarcheurs de vous contacter.

Pour en bénéficier, il suffit de se connecter sur le site www.bloctel.gouv.fr, et d’inscrire votre ou vos numéro(s) de téléphone, fixe ou mobile ; étant précisé que vous pouvez y inscrire plusieurs numéros.

En pratique, les professionnels du démarchage ont l’obligation de transmettre leurs fichiers de prospections commerciales à BLOCTEL, qui se chargera de supprimer les numéros inscrits.

Néanmoins, pourront toujours vous contacter, les professionnels suivants :

–          Les professionnels avec lesquels vous avez signé un contrat, tel que votre opérateur téléphonique, votre banque, votre assurance.

–          Les professionnels en vue de fourniture de journaux, de périodiques, ou de magazines,

–          Les instituts de sondage ou les associations à but non lucratif.

Si malgré cette inscription, vous veniez à être contacté par un démarcheur, un espace de réclamation en ligne vous permet de signaler ces entreprises. La DGCCRF se chargera de rechercher ces entreprises, et de les sanctionner.

 

Me Virginie RIBEIRO et Me Mélanie LE CORRE